Kabbale en Ligne v.6

Elucidation d’un Shiviti de protection

Par Spartakus FreeMann, avril 2015 e.v.

Le mot shiviti est un terme générique de certains qemeoth (talismans), il provient de « Shiviti Adonai l’negdi tamid » (שִׁוִּיתִי יְהוָה לְנֶגְדִּי תָמִיד), « je place toujours YHVH devant moi » tiré des Psaumes (16, 8).

L’art talismanique désireux d’attirer l’attention divine a mené à la formation des shiviti, comme celui que nous allons étudier. Les shviti sont souvent très complexes et peints afin d’aider à la contemplation méditative, outre leur but de protection ou de faveur. On les suspendait souvent sur les murs extérieurs des synagogues lors de certaines grandes fêtes. Mais on les reproduisait également sur des parchemins, véritables œuvres d’art d’enluminures, que les fidèles conservaient chez eux. Ils étaient dressés par des rabbins ou des maîtres aptes à correctement inscrire les lettres et Noms Divins. On les associait parfois à des carrés magiques construits sur des Noms divins et à des permutations de Noms.

Le Shiviti est composé d’une étoile de David (ou bouclier de David, magen David) au centre duquel est inscrit un carré magique.

Dans les 6 branches de l’étoile sont inscrits les noms de 6 anges :

• Auriel (en haut), אוריאל, surmonté des deux lettres Kaph (כ) et Yod (י). La lettre finale (ﭏ) est une abréviation des deux lettres Aleph et Lamed ;
• Michaël (en haut et à droite), מיכאל, sous lequel se trouvent les lettres Yod (י) et Dalet (ד) ;
• Gabriel (en haut et à gauche), גבריאל, sous lequel se trouvent les lettres Ayin (ע) et Lamed (ל) ;
• Shamariel (en bas et à droite), שמריאל, surmonté des deux lettres Kaph (כ) et Samekh (ס) ;
• Eyzriel (en bas et à gauche), עזריאל, surmonté des deux lettres Yod (י) et Hé (ה) ;
• Raphaël (en bas), רפאל, sous lequel se trouvent les lettres Vav (ו) et Hé (ה).

Shiviti

Les 6 couples de lettres qui accompagnent les noms des anges proviennent d’Exode 17, 16 :

כִּי-יָד עַל-כֵּס יָהּ
« Puisque sa main s’attaque au trône de l’Éternel »

Complété par les lettres Vav (ו) et Hé (ה) afin de donner le Tétragramme complet (יהוה) qui ne se trouve pas dans ce passage de l’Exode.

Autour du magen David sont inscrits les noms des 4 fleuves sortant du Jardin d’Eden :

• Pishon (en haut à droite), פישון, traversant le pays de Havilah ;
• Gi’hon (en haut à gauche), גיחון, traversant le pays de Koush ;
• Hidéqel (en bas à droite), חדקל, Tigre ;
• Phérath (en bas à gauche), פרת, Euphrates.

shiviti 2

Au centre du magen David, le carré magique est le suivant :

shiviti 3

En bas à gauche : « ma mère », אמי.
Seconde ligne en bas : « porte », דלת.
Puis : « ajouté », מובף.
En haut, seconde ligne : « mur », קיר.

Le carré comporte 91 lettres en tout qui est la valeur numérique du mot amen, אמן (1+40+50).

De part et d’autre de ce carré sont inscrites les deux phrases suivantes :

– À droite, « Bouclier de David » : מגן דוד.
– À gauche, « Sceau de Salomon » : חותם שלמה.

En haut du magen David, se trouve inscrit le Nom :
אנקת»ם פסת”ם פספסי”ם דיונסי”ם

Il s’agit là du Nom de Dieu de 22 Lettres (ou Shem KaphBeth), Anaktam Pastam Paspasim Dionism.

Moïse Cordovéro (Ramak), dans son Pardès Rimonim, explique que ce Nom de 22 lettres comprend 4 Noms distincts : le premier, אנקת »ם, une contraction de אנקת תמים, littéralement « le cri des parfaits », qui est utilisé afin de faire accepter une prière au Ciel ; le deuxième, פסת »ם, est celui par lequel Dieu distribue, פסת בר, des portions de pain, à ceux qui ont faim ; le troisième, פספסי »ם, est en relation avec כתנת פסים, la tunique bigarrée que Jacob a offerte à Joseph (Genèse 37:3) ; et דיונסי »ם, indique qu’Il accomplit, נסים, des miracles et des prodiges.

Ce sont ces 4 Noms que Jacob a invoqués lorsqu’il pria dans Genèse 28:20-21.

On l’invoque donc dans ce shiviti afin que Dieu soit présent et garde la personne qui demande son aide sur le droit chemin ; qu’Il donne du pain et des vêtements ; et que l’on revienne en paix…

Son origine est dans la bénédiction du grand prêtre que l’on trouve dans Nombres 6, 24-25 :

יְבָרֶכְךָ יְהוָה, וְיִשְׁמְרֶךָ.
יָאֵר יְהוָה
« Que l’Éternel te bénisse et te protège ! »
« Que l’Éternel fasse rayonner sa face sur toi et te soit bienveillant ! »

Pour arriver au Nom de 22 Lettres, on applique certains procédés que nous décrivons ici brièvement. Chaque lettre de l’alphabet hébraïque a une valeur numérique. La Kabbale nous enseigne que les lettres peuvent être arrangées selon divers classements (Al-Bam, Ath-Bash…) : on peut regrouper les lettres par deux ou par trois, chaque lettre de ces groupes étant alors interchangeables dans n’importe quel mot.

L’Aïq Bekar, אי »ק-בכ »ר, est également obtenu par une division tripartite de l’alphabet. On ajoute les 5 lettres finales aux 22 lettres normales, ce qui donne un alphabet de 27 lettres. On divise celui-ci en 3 groupes de 9 lettres.

אי »ק-בכ »ר
א=י=ק
ב=כ=ר
ג=ל=ש
ד=מ=ת
ה=נ=ך
ו=ס=ם
ז=ע=ן
ח=פ=ף
ט=צ=ץ

Ainsi, en appliquant diverses permutations on obtient le résultat suivant :

א י
נ ב
ק ר
ת כ
ם ך
פ י
ס ה
ת ו
ם ה
פ ו
ס י
פ ש
ס מ
י ר
ם ך
ד י
י א
ו ר
נ י
ס ה
י ו
ם ה

En dessous de ce Nom de 22 Lettres, est inscrit ce passage :

ופסח יהו »ה על הפתח ולא יתן המשחית לבוא אל בתיכם

Qui est un passage d’Exode 12, 23 qui se traduit par : « Que Dieu passe et ne laisse pas le destructeur entrer dans nos maisons ».

En bas (à gauche et à droite du magen David), on trouve le Psaume 32, 10 :

וְהַבּוֹטֵחַ בַּיהוָה–חֶסֶד, יְסוֹבְבֶנּוּ.

« Mais quiconque a confiance en l’Eternel se trouve environné de sa grâce. »

Le dernier mot est Amen (אמן).

De part et d’autre du magen David nous trouvons deux inscriptions :

– À droite :

שמירה לבעל הבית

« Garder le propriétaire de la maison ».

– À gauche (Genèse 17, 27) :
וְלכָל-אַנְשֵׁי בֵיתוֹ
« Et à tous les habitants de sa maison. »

Le cadre entourant le shiviti est composé de passages de la Torah.

1. Nombres, chapitre 17, 11 pour le haut et le côté gauche (jusqu’au milieu) :

1. וַיֹּאמֶר מֹשֶׁה אֶל-אַהֲרֹן, קַח אֶת-הַמַּחְתָּה וְתֶן-עָלֶיהָ אֵשׁ מֵעַל הַמִּזְבֵּחַ וְשִׂים קְטֹרֶת, וְהוֹלֵךְ מְהֵרָה אֶל-הָעֵדָה, וְכַפֵּר עֲלֵיהֶם:  כִּי-יָצָא הַקֶּצֶף מִלִּפְנֵי יְהוָה, הֵחֵל הַנָּגֶף.

« Et Moïse dit à Aaron : prends le brasier, mets-y du feu de dessus l’autel, poses-y du parfum, va promptement vers l’assemblée, et fais pour eux l’expiation… »

2. Ensuite, Nombres, chapitre 17, 12 (gauche à partir du milieu) :

וַיִּתֵּן, אֶת-הַקְּטֹרֶת, וַיְכַפֵּר, עַל-הָעָם
« et il posa le parfum, et il fit expiation sur le peuple. »

3. Puis, Nombres 17, 13 (bas et gauche) :
וַיַּעֲמֹד בֵּין-הַמֵּתִים, וּבֵין הַחַיִּים; וַתֵּעָצַר, הַמַּגֵּפָה

« Il s’interposa ainsi entre les morts et les vivants, et la mortalité s’arrêta. »

4. Nombre 17, 15 (en bas dès le milieu – droite) :

וַיָּשָׁב אַהֲרֹן אֶל-מֹשֶׁה, אֶל-פֶּתַח אֹהֶל מוֹעֵד; וְהַמַּגֵּפָה, נֶעֱצָרָה

« Aaron retourna auprès de Moïse, à l’entrée de la tente d’assignation, lorsque la mortalité eut cessé. »

5. Samuel II, 25 :

וַיֵּעָתֵר יְהוָה לָאָרֶץ, וַתֵּעָצַר הַמַּגֵּפָה מֵעַל יִשְׂרָאֵל.

« Le Seigneur se laissa fléchir en faveur du pays, et la mortalité cessa d’affliger Israël. »


Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Abonnez-vous à ce blog par email.

Entrez votre adresse email pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 897 autres abonnés

Nouveau Livre Paru

Initiation à la Voie de la Kabbale par Spartakus FreeMann.

%d blogueurs aiment cette page :