Vous lisez: KeL » Etudes Générales,Kabbale pour un Goy » Lettre d’un Kabbaliste à un rabbin
19 mai 07

La Cinquième et sixième Kavanah, par Chaïm Vital .pdf

Sha’arei Ruach ha-Kodesh : La Porte du Saint Esprit.

Par Rabbi Chaïm Vital

La Sixième Kavanah :

Qui est la méditation qui peut élever la Nephesh d’Assiah vers le Monde de Yetzirah.

Contemplez les mystères des Ailes. Au travers des Ailes, l’homme peut voler et s’élever vers les hauteurs. Un oiseau ne peut voler sans ses ailes. Métaphoriquement, les ailes de l’oiseau sont les bras de l’homme.

Il y a cinq amours (Chasidim). Ceux-ci enclosent les Six Directions du Corps qui sont en parallèle avec les Six Sephiroth : Hessed, Guebourah, Tipheret, Netzach et Yessod. Dans les bras et dans le tiers supérieur du torse, ces Amours sont enclos. Dans la partie inférieure du Corps, ils sont révélés. C’est pour cette raison que l’homme vole avec ses bras, qui sont ses Ailes, et non pas avec ses jambes.

Les Amours dans les bras sont enclos et ne peuvent s’étendre ou s’échapper. Ils exercent par conséquent une pression et oscillent dans leurs efforts pour s’échapper. Cela fait vibrer les bras. La Racine supérieure de ces Amours est Daat, et elle est leur source. Les Amours qui se répandent dans le corps sont des lumières qui sont produites par celle qui réside en Daat. Les Amours qui imprègnent le corps essayent par conséquent de s’envoler vers le haut. Comme ils ne peuvent s’échapper, cependant, ils élèvent l’homme avec eux. Ces pour cette raison que les Ailes sont un parallèles des bras.

Ceci est la Kavanah sur laquelle vous devriez méditer. Chaque ascension se fait au travers du Nom de Quarante-deux Lettres.

Télécharger ce document en .pdf

  yihudim.pdf (64,5 KiB, 1 827 hits)


Laisser un commentaire

XHTML: Vous pouvez utiliser ces mots-clés: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Haut de page