Vous lisez: KeL » Etudes Générales,Kabbale pour un Goy » Lettre d’un Kabbaliste à un rabbin
28 mar 10

Les Noms Secrets de l’Urim et du Tumim

Pectoral Grand Prêtre« Tu seras intègre avec Yahweh », Deutéronome 18, 13.

Parmi les vêtements du Grand Prêtre, le pectoral (choshen) et l’Urim et le Tumim (« lumière et perfection ») en sont sans doute les éléments les plus énigmatiques. Le pectoral était un brocard tissé de fils d’or, et de laine bleue, rouge et cramoisie. Il était incrusté de 4 rangées de pierres précieuses, au nombre de 12 au total, montées sur une plaque d’or. Les noms des douze tribus (Les Douze Tribus sont associées aux douze lignes nécessaires pour construire un cube qui est la forme géométrique en trois dimensions symbolisant l’espace spirituel et l’espace physique) étaient gravés sur les pierres – une tribu pour chaque pierre – ainsi que les noms des Patriarches : Abraham, Isaac et Jacob. Selon le Zohar, l’Urim et le Tumim étaient les Noms de Dieu de 72 et 42 Lettres placés dans les plis du pectoral et qui illuminaient les lettres gravées sur les pierres selon un certain ordre afin d’épeler une réponse à une question posée par le Grand Prêtre.

« Tu joindras au pectoral du jugement l’Urim et le Thummin, et ils seront sur le cœur d’Aaron lorsqu’il se présentera devant Yahweh ; et ainsi Aaron portera constamment sur son cœur, devant Yahweh, le jugement des enfants d’Israël. » Exode 28, 30. Rabbi Yehuda dit : « la signification du mot « urim » a été expliquée et dérive de « meïrim » (illuminant, car il illuminait les lettres gravées sur les pierres du pectoral). Voici quelle est la signification de la « lentille qui brille ».

Le terme araméen pour « lentille qui brille » est « aspaklarya meira ». Le terme « aspaklarya » a été traduit par « verre, miroir, objectif, speculum, télescope », etc. La signification première est celle d’un moyen par lequel l’Inspiration Divine se concentre et se manifeste. Le commentaire « Mikdash Melekh » aux arrangement des Sephiroth que l’on appelle Zeïr Anpin, constitué par les 6 Sephiroth qui sont illuminées par le Nom de Quarante-deux Lettres.

Cette « lentille qui brille » est formée par les lettres du Nom sacré de Quarante-deux Lettres qui est placé dans les replis du pectoral et par lesquelles les mondes furent créés. Le Turim est le secret mystique des lettres incluses dans « la lentille qui ne brille pas » (« aspaklarya sh’eina meira », c’est-à-dire la Sephirah de Malkhuth) qui est illuminée par le Nom de Soixante-douze Lettres qui sont gravées sur lui.

Malkhuth est appelée « la lentille qui ne brille pas » car elle ne possède pas sa propre lumière. Elle reçoit son illumination du zeïr anpin. Ainsi, on les compare tous deux au soleil qui est la source de la lumière et à la lune qui n’a pas de lumière propre. Néanmoins, Malkhuth est illuminée par le Nom de Soixante-douze Lettres qui a sa source en Hokhmah selon le principe du « père (Hokhmah) établit la fille (Malkhuth) » (Ziv ha-Zohar).

Ils constituent le secret mystique du Saint Nom. Ensemble on les appelle « Urim et Tumim ». Venez et voyez : lorsque ces lettres de ces deux noms furent placées dans les replis du pectoral, leurs pouvoirs illuminèrent les autres lettres qui étaient gravées sur les pierres du pectoral (voir Yoam 73b), en illuminant certaines et en laissant d’autres dans le noir. Par ce procédé, le Grand Prêtre pouvait obtenir les réponses à ses questions.

L’Urim et le Tumim sont donc des manifestations des Noms de Quarante-deux et de Soixante-douze Lettres. Pour rappel, le Nom de Quarante-deux Lettre est formé à partir du Nom YVHV épelé en entier, comme suit.

yod yod yod
vav
dalet
vav vav
yod
vav
dalet dalet
lamed
tav
he he he
yod
yod yod
vav
dalet
vav vav vav
yod
vav
yod yod
vav
dalet
vav vav
yod
vav
he he he
yud
yod

yod

vav
dalet

Le Nom de Soixante-douze Lettres est le Nom YHVH épelé en utilisant la lettre Yod. Ainsi, la valeur numérique de toutes ces lettres équivaut à 72. : Yod-vav-dalet he-yod vav-yod-vav he-yod: (10 + 6 + 4) + (5 + 10) + (6 + 10 + 6) + (5 + 10) = 72.

L’Urim qui manifestait le Nom de Quarante-deux Lettres était disposé sur la tête, car ce Nom est associé à la tête, et le Tumim qui manifestait le Nom de Soixante-douze Lettres était placé sur le torse, car ce Nom est associé au torse.

Dans Deutéronome 18, 13, nous lisons « Tu seras intègre avec Yahweh » (תמים תהיה עם יהוה אלהיך), « tamim » (entier, intègre) se prononce « tumim » signifiant ainsi que ce verset doit être lu pour signifier : « tu consulteras le tumim quand tu seras avec ton Dieu », avec ton Dieu, donc dans son Sanctuaire. Ceci enseigne donc que l’on doit s’attacher au Roi, car le Tumim est le Nom de Soixante-douze Lettres associé au torse, au corps.

Spartakus FreeMann, mars 2010.

Les Noms Secrets de l’Urim et du Tumim selon Zohar II, folio 234b et le Ari.


Laisser un commentaire

XHTML: Vous pouvez utiliser ces mots-clés: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Haut de page