Skip to main content

Commentaire sur le Cantique des Cantique...

Commentaire sur le Cantique des Cantiques

Parmi les livres sacrés de l’Ancien Testament, le SHIR HA-SHIRIM ou Cantique des Cantiques de Salomon, fils de David, est, entre tous, sacré. Les Juifs orthodoxes ont, avec juste raison du reste, une si grande vénération pour cette partie de la Bible, par eux nommée Qadosh ha qadoshim ou Saint des Saints, qu’ils en interdisent la lecture à toute personne âgée de moins de trente ans. Ce respect n’est pas inutile, ici nous le déclarons, car ce livre renferme, scellés sous un quadruple voile, les plus importants mystères qu’il y eût jamais.

Cantique des Cantiques Trad. Vuillaud

Cantique des Cantiques Trad. Vuillaud

Qu’il me baise des baisers de sa bouche ! – Ton amour est meilleur que le vin. Ton parfum est d’une odeur suave, ton nom est un baume répandu, c’est pourquoi les jeunes filles t’aiment. Entraîne-moi ! Nous courrons ensemble ! Le roi m’a fait entrer dans ses appartements. Nous exulterons et nous nous réjouirons en toi. Nous célébrerons ton amour plus que le vin. Il est juste de t’aimer. Je suis noire, mais belle, filles de Jérusalem ; (noire) comme les tentes de Kédar, (belle) comme les pavillons de Salomon.

Cantique des cantiques, vers le Souffle…

Cantique des cantiques, vers le Souffle

Cantique des cantiques, vers le Souffle… Nous allons essayer de nous attacher au premier et au second verset du Cantique des Cantiques en cherchant à en dégager quelques interrogations ou sens qui doivent compléter ce que nous en avons dit ailleurs. Quelques données de base : le Cantique se situe dans les Ketouvim ou les Écrits, entre Job et Ruth, il est le 17e ou le 28e livre du Tanakh selon le regroupement des livres. Le Cantique comporte 117 versets regroupés en 8 chapitres (et pour les amateurs il compte tout juste 4700 lettres).