Skip to main content

Zohar II 123b – 126a

Zohar II 123b – 126a

« Et en tout ce que je vous ai commandé, vous serez gardés (thischamerou). » Pourquoi « vous serez gardés », au lieu de « vous garderez (thischmorou) tout ce que je vous ai commandé » ? Mais, quiconque observe les commandements de Dieu est réellement gardé par le ciel, pour qu’aucun mal ne lui arrive. Habbi Yehouda commença à parler ainsi : il est écrit : «Écoute, mon peuple, et je t’attesterai ma volonté, etc. ; tu n’auras point un dieu étranger, etc., car je suis le Seigneur ton Dieu ».

L’exégèse biblique dans le Zohar [2]

L’exégèse biblique dans le Zohar [2]

Par Chevouel L’exégèse Biblique dans le Zohar – deuxième partie De nombreuses sectes de l’islam médiéval s’adonnèrent à l’exégèse allégorique, s’attirant ainsi le courroux de théologiens attachés au sens littéral. L’ismaélisme a tenu à privilégier le sens interne, batin déjà évoqué supra, par rapport au sens externe, zahir. Il voulait s’élever jusqu’au monde de la […]

Siphra di-Zenioutha – Zohar II Exode 176

Siphra di-Zenioutha – Zohar II Exode 176b-179a

Nous avons appris dans le Livre Occulte qu’en créant le monde, Dieu fit peser à la balance ce qui jusqu’alors n’avait pas été pesé. Auparavant, les hommes ne se regardaient pas face à face ; c’est-à-dire l’union des époux n’avait pas lieu de façon semblable à celle d’aujourd’hui. Aussi les rois primitifs ont-ils péri, parce qu’ils ne trouvaient pas la nourriture qu’il leur fallait ; et la terre même fut anéantie. Alors, la « Tête » la plus désirable eut pitié du monde qu’elle allait créer. La balance fut suspendue dans une région où elle ne s’était pas encore trouvée.

L’Idra de Maskhanah – Zohar II 122b à 12

L’Idra de Maskhanah – Zohar II 122b à 123b

Il est enseigné dans le Mystère des mystères : La Tête du Roi est composée de Miséricorde et de Rigueur. À cette Tête pendent des cheveux, poils sur poils, qui constituent les ranchers sur lesquels sont suspendus ensemble les êtres d’en haut et d’en bas: les Maîtres des maîtres les Maîtres de vérité, les Maîtres de justice, les Maîtres de plaintes et de gémissements, les Maîtres de rigueur et les Maîtres de miséricorde. Les raisons de l’Écriture et les mystères de l’Écriture, purifiant les impurs, sont aussi appelés « Cheveux du Roi », car tous émanent de l’Ancien mystérieux et sacré.