Brit Menucha

Sur la page titre du Brit Menucha, attribué à Abraham ben Isaac de Grenade, l’éditeur cite, pas très correctement, le Kabbaliste du 16e siècle Moïse Cordovero, dans son ouvrage Pardes Rimonim, Sha’ar Nekudot chapitre 1 : « J’ai lu l’oeuvre Brit Menucha, un ouvrage délicieux contenant un exposé du Tétragrammaton. Il est certain que le contenu de ce livre a été transmis par les maîtres de la tradition, ou qu’il ait été donné par un ange puisque ce n’est point un sujet qui puisse être appréhendé par des spéculations profondes et le raisonnement, mais qui ne peut qu’être le fruit d’une formidable compréhension par l’aide du Saint-Esprit ».