Skip to main content

Le Palmier de Déborah [3]

Le Palmier de Déborah [3]

Comment un homme pourrait-il s’entraîner à acquérir la qualité de Beauté ? Il n’y a pas de doute ; la qualité de Beauté doit être trouvée dans l’étude de la Torah. Cependant, un grand soin doit être pris afin que l’homme ne s’exalte pas lui-même d’orgueil à cause des mots de la Torah, de façon à ce qu’il ne commette pas de grand mal. Car, tout comme il s’élève d’orgueil, il pousse la qualité de Beauté, qui est la Torah, à s’élever et à s’éloigner vers le haut.

Le Palmier de Déborah [2]

Le Palmier de Déborah [2]

Comment un homme pourrait-il s’entraîner à posséder la qualité de Sagesse ? Vois, la Sagesse Supernelle, bien que cachée et excessivement exaltée, est répandue sur toutes les créatures. Concernant cela, il est dit : ‘O combien nombreuses sont Tes oeuvres, ô Seigneur ! Dans la sagesse, Tu les as toutes faites.’ Donc, il est également approprié que la sagesse de l’homme soit prête à profiter à tous. Il devrait être un enseignant efficace des homes, pour chacun selon ses pouvoirs, influençant chacun autant qu’il lui est possible sans l’empêcher d’aucune façon.

Le Palmier de Déborah [1]

Le Palmier de Déborah [1]

Rabbi Moshé ben Yaakov Cordovero (1522 – 1570), également connu sous le surnom de ‘Ramaq’ est l’un des plus grands Kabbalistes du Judaïsme. Son ouvrage le plus connu, Le Palmier de Débora, propose une méthode en dix étapes renvoyant aux dix sephiroth, destinée à aider le croyant dans son Imitation de Dieu. Ce court traité est souvent rangé par les textes “éthiques” du judaïsme, mais il expose également plusieurs principes fondamentaux de pensée kabbalistique.

 

Pin It on Pinterest