Skip to main content

Le Sepher Yetsirah

Le Sepher Yetsirah

Le Sepher Yetsirah est un texte majeur de la Kabbale et l’un des plus anciens traités sur le sujet qui nous soient parvenus ; il apparaît au Xe siècle, mais sa rédaction pourrait dater du IIIe ou du IVe siècle de notre ère. Il en existe deux versions : l’une brève et l’autre longue, cette dernière ne comptant cependant que 1600 mots environ. Le premier chapitre du Sepher Yetsirah traite des dix Sephirot (les dix numérations primordiales). La deuxième partie (c’est-à-dire les chapitres 2 à 6), examine les vingt-deux lettres dans leurs fonctions créatrices.

Lire plus

Sepher Yetzirah version Saadia Gaon

Sepher Yetzirah version Saadia Gaon

Chapitre Premier I. Par trente-deux voies mystérieuses de sagesse, Yah, l’Éternel tzevaot, le Dieu d’Israël, Dieu vivant, Dieu tout puissant, élevé et sublime, habitant l’Éternité et dont le nom est saint, a tracé et créé son monde, sous trois formes : dans l’écriture, le nombre et la parole. [Ce sont] dix nombres primordiaux [1], vingt-deux […]

Lire plus

Sepher Yetzirah, introduction de Wynn We...

Sepher Yetzirah, introduction de Wynn Westcott

Le Sepher Yetsirah, ou Livre de la Formation, est peut-être l’un des plus anciens traités rabbiniques de philosophie Kabbalistique qui nous soient parvenus. L’intérêt majeur pour la Kabbale hébraïque, ses modes de pensée & ses doctrines ayant diminué ces dernières années, ceci m’a poussé à traduire des traités à partir du texte hébreu original en leur adjoignant les versions latines des maîtres médiévaux ; j’ai également publié une Introduction à la Kabbalah qui peut être d’un certain intérêt pour les étudiants.

Lire plus

Sepher Yetzirah – Version Gra (traductio

Sepher Yetzirah - Version Gra

Chapitre Premier I. Par trente-deux voies mystérieuses de sagesse, Yah, l’Éternel tzevaot, le Dieu d’Israël, Dieu vivant, Dieu tout puissant, élevé et sublime, habitant l’Éternité et dont le nom est saint, a tracé et créé son monde, sous trois formes : dans l’écriture, le nombre et la parole. [Ce sont] dix nombres primordiaux [1], vingt-deux […]

Lire plus
 

Pin It on Pinterest