L’Aïq Bekar ou Kabbale des Neuf Chambres

Nous présentons ici une traduction du chapitre XVI du Magus de Francis Barrett discourant sur les différents alphabets magiques utilisés par la Kabbale. Ce texte introduit la notion de « Kabbale des Neuf Chambres » déjà présente dans la Philosophie Occulte d’Agrippa ainsi que dans l’œuvre de Kircher. Francis Barrett, né probablement aux alentours de 1770-1780 à Londres, était un occultiste ayant étudié l’astrologie, l’alchimie et la magie. Passionné par les premiers hermétistes de la Renaissance, il rédigera son The Magus qui est largement inspiré par la Philosophie Occulte d’Agrippa.