Abraham Aboulafia et l’ange Raziel

« La langue de la Torah pure est un arc qui atteindra sa cible sans flèche, dans les cœurs des fous en les guérissant. » Sepher Sitre Torah

Le kabbaliste Aboulafia, auteur de nombreux ouvrages de Kabbale prophétique, aimait à se désigner lui-même par des noms possédant une valeur numérique équivalente à son nom. Ainsi, il choisit de revêtir le nom de Raziel dont la valeur guématrique était identique à celle d’Abraham. Raziel – רזיאל. De valeur 248. Abraham – אברהם – de valeur 248.

Aboulafia donnait une grande importance à la nouveauté et à l’originalité de ses prophéties. « Sache que la plupart des visions que vit Raziel étaient basées sur le Nom de Dieu et sur sa gnose, et aussi sur sa nouvelle révélation qui prit place sur la terre avec sa naissance et dont il n’y eut aucun équivalent depuis les temps d’Adam ».

Selon Aboulafia, les prophètes qui voient grâce à la connaissance du vrai Nom sont en même temps de véritables amants. L’identité de la prophétie et de l’amour de Dieu est prouvée par la mystique des nombres. Celui qui sert Dieu par un amour pur est dans le droit chemin de la prophétie.

Dans son Sepher ha Yashar, Aboulafia raconte que lors de sa rencontre mystique avec l’ange Raziel, il reçut 10 paroles qu’il relie aux 10 Sephiroth. Ces paroles furent reçues « d’une seule voix et de sept langues différentes en elles ». Ces 10 paroles révélées par sept langues sont là une référence aux 70 langues divines dont la connaissance offre le don de prophétie.

L’ange Raziel

Raziel dont le nom signifie « Secret de Dieu » est l’ange du secret qui émane du côté droit de Métatron, il anime la Sephira Hokhmah en Briah.

RAZIEL est le gardien des techniques et secrets de la nature, il existe un « Livre de Raziel » dont des extraits se trouvent ailleurs sur le site.

« Quand Adam était dans le jardin d’Eden, le Saint, béni soit-Il, lui fit descendre un livre par l’entremise de RAZIEL, l’ange saint, qui a la charge des secrets suprêmes . En ce livre sont inscrits les signes suprêmes, la sainte sagesse et les soixante douze genres de sagesse y sont expliqués en six cent soixante dix signes secrets suprêmes. » (Zohar, Bereshith III).

« Tous les jours l’ange Raziel proclame, du haut du Mont Horeb, des cieux, les secrets des hommes à tous ceux qui résident sur la surface de la terre, et sa voix résonne dans le monde entier » Targum sur l’Ecclésiaste, X, 20.

La vision de l’Ange Raziel :

« Et la brillance de l’âme, qui est le résultat combiné de la sphère et des étoiles et des luminaires, ensemble avec la brillance de l’abondance qui s’écoule de la sphère de l’Arc-en-ciel jusqu’aux organes du corps, en général et en particulier, qui est l’apparence de la brillance qui est à la ressemblance de Dieu. Par conséquent, Raziel dit que lorsqu’il eut atteint cette connaissance et l’acquit en son intellect, il connut la question qui lui fut posée par la forme, qu’il vit inscrite devant lui, comme gravée par ce Roc (Dieu). Et c’est un témoignage clair qu’il demandât la sagesse à son Créateur et que la sagesse lui fut enseignée par Lui, béni soit Son Nom. Et ensuite, il revint sur l’ouverture de ses yeux afin de voir devant lui l’arbre de la connaissance, dont le nom est Vie, c’est à dire, celui qui est pour les autres un poison mortel, et qui, arbre de la connaissance, a donné à Raziel la potion de vie, et qu’il ne s’est point noyé en elle comme le firent d’autres » (Sepher haMeliz).

Au sujet de l’Angel Raziel :

« Si vous désirez apprendre d’un grand maître, qui est l’Ange de la prophétie, dont le Nom est Raziel, et si vous comprenez tout ce que j’ai divulgué de sa puissance et de son enseignement, alors vous connaîtrez le secret de son Nom. Et si vous désirez être un de ses disciples et apprendre en son livre, et si vous désirez être inscrit avec eux (les disciples) pour l’éternité, alors prenez soin d’étudier continuellement de l’âge de treize ans jusqu’à l’âge de quarante ans dans le livre des intermédiaires qui sont devant le bon ange Gallizur, qui est le maître de l’intellect; et à partir de l’âge de quarante ans que votre principale étude se fasse devant l’ange Raziel, et alors les secrets de la sagesse vous seront révélés, car vous serez déjà un grand homme parmi les géants ».

Aboulafia et l’Echelle :

« Au Nom de mon Intellect j’ai trouvé l’Échelle qui me permettra de m’élever au sein des niveaux de la vision… L’Échelle vue par Jacob, notre Père, était le Sinaï, et ce grand secret nous fut révélé au moyen de la Guematria… Sulam (échelle) – סלם 130 = Sinai (סיני et donc Adonaï (אדני אדני Adonaï = 65 + 65 = 5 * 26 = 130 … et il était connu de nous que le secret du Sinaï était double et qu’il était simple et qu’il provenait de ces deux Noms Saints, Adonaï Adonaï, et qu’il émergeait des noms des Cinq Uniques, dont le secret de chacun était très important.

Sachez que cette Échelle doit être dessinée comme un cercle, qui se tient devant les yeux d’une personne comme une sphère complète, tournoyant devant lui alors que son visage est tourné vers l’est et son dos vers l’ouest…

Un homme est entouré de 20 Sephiroth ? 5 doigts de pieds du côté droit et cinq du côté gauche, et cinq doigts à la main qui est au sud et cinq à la main qui est au nord, et qui tournent de droite à gauche, et il y a quatre têtes à sa tête, et quatre à ses pieds et quatre tournent du côté du sud et quatre du côté du nord, et chaque tête a au-dessus d’elle un corps, qui est l’image d’un cube, et il y a quatre cubes, et leur nom est « féminin », et les quatre autres ont un nom « masculin » et ils tournent et changent. Et chacun de ces cubes a six coins. Et sur chacun il y a 120 points, 120 points pour ces quatre cubes et le cinquième qui est celui qui pondère les quatre autres. Et le nombre est 24 et les points ne sont pas fixes sur eux mais sont comme des tablettes prêtes à recevoir les points, et du fait du mouvement, ils sont renouvelés.

Et si l’Échelle devait se tenir sans tourner, alors tous les coins des cubes seraient vides de tout point. Mais avec le tour ils sont renouvelés, par justice et rigueur, selon la loi divine par laquelle Il juge toutes les choses rationnelles vivantes selon leurs actes. Et ce secret est comme si elle était le témoin et le juge de la rétribution et de la punition. Et cette Échelle est appelée Échelle du Monde, et échelle pour les être vivants. Et ceci est le sujet dont m’a informé Raziel ».

Abraham Aboulafia et l’ange Raziel par Spartakus FreeMann, juin 2010 e.v.