Extrait de l’ouvrage Les 138 Portes de la Sagesse, de Rabbi Moshe Chaim Luzzatto.

Au total, les lettres consistent en 22 sortes différentes d’ordres et d’arrangements (sedarim), ni plus ni moins, afin de d’offrir aux lumières le pouvoir d’agir.

Maintenant que nous avons introduit le sujet des lettres, nous discuterons leur nombre.

Au total, les lettres consistent en 22 sortes différentes d’ordres et d’arrangements…

Comme vous l’avez déjà entendu, chaque fonction particulière a sa propre racine particulière, et cette racine est organisée en ordres ou arrangements qui correspondent à la racine en question et à sa fonction. La qualité et le nombre de niveaux dans chacun de ces différents ordres ou arrangements est une matière individuelle qui dépend de la fonction de l’ordre donné. Dans le cas des lettres, chaque lettre individuelle est un de ces ordres différents ou interconnexions des lumières nécessaires à amener l’action. Chaque lettre est une racine unique correspondant à l’exécution de l’action qui doit en émerger.

… Ni plus ni moins… La raison pour laquelle elles sont 22 a sa racine dans le premier axiome, qu’il est interdit d’investiguer comme nous l’avons vu auparavant (Porte 15). Car ce sont les niveaux requis pour un but intentionnel afin de donner aux lumières le pouvoir d’agir, afin que les lumières préparées dans les Sephiroth puissent produire les effets prévus, comme nous en discuterons plus loin.

Calligraphie de Michel d’Anastasio. Visiter son site.