Skip to main content

Le Tikkun ha-Klali

Le Tikkun ha-Klali

Par Spartakus FreeMann Le Tikkun ha-Klali (תיקון כללי ), « Réparation Complète », du grand Rabbi Nachman de Breslav est destiné à opérer la réparation complète du corps, de l’esprit et de l’âme. La Kabbale enseigne que les Psaumes, dans leur forme originelle en hébreu, contiennent un grand pouvoir. Selon Abraham Greenbaum (Rabbi Nachman’s Tikkun) […]

Une note sur Ibn Ezra et les carrés magi

Une note sur Ibn Ezra et les carrés magiques

Si l’on attribue généralement l’origine des carrés magiques à la Chine, et particulièrement au I-Ching et au « Luoshu », la façon dont ils sont apparus en Europe est plus incertaine. On pense cependant que la transmission ait été faite par les Juifs et passant par l’Inde et les Arabes. Ainsi, Frank Swetz, dans son Legacy of the Luoshu, attribue à Ibn Ezra (Abenezra ou Abraham ben Meïr ibn Ezra) l’introduction des carrés magiques en Europe au Moyen-âge. D’autres universitaires abondent dans ce sens.

Synthèse des hiérarchies angéliques

Synthèse des hiérarchies angéliques

Le Judaïsme est la source de nos systèmes angéliques, dans toute la liturgie juive, également la Kabbale, les Anges sont omniprésents. C’est pourquoi, dans les lignes qui vont suivre, nous essayerons de coller le plus possible aux écrits du Judaïsme et de la Kabbale. Nous allons tenter de brosser un tableau aussi fidèle que possible par rapport aux sources juives originelles et nous tenir éloignés, tant que faire se peut, des interprétations modernes parfois brouillonnes.

Adon Olam – Maître de l’Univers, Dieu Et

Adon Olam – Maître de l’Univers, Dieu Eternel

L’Adon Olam est un ancien poème qui est récité avant le commencement de la Chacharite, la prière du matin. Selon certains, on peut l’attribuer à Rabbi Shlomo ibn Gabirol, le Kabbaliste espagnol du XIe siècle. C’est une forme de remerciement à Dieu pour Sa protection durant la nuit… Ce chant est souvent utilisé lors des cérémonies de mariage par les juifs marocains, tandis que pour d’autres c’est une prière récitée sur le lit des défunts. On dit que la récitation de cette prière dès le matin procure une protection contre tous les dangers de la journée et qu’elle protège contre toute force maléfique.

Une utilisation magique des Psaumes

Une utilisation magique des Psaumes. Un fragment de Kabbale Pratique

Un fragment de Kabbale Pratique issu d’un ancien manuscrit du XIII° siècle écrit par Shem Tov Ben Isaac de Tortose. Le Sefer Shimmush est sans doute à rattacher à la littérature de la Merkavah et se présente sous la forme d’une courte compilation d’éditions hébraïques antérieures ainsi que de textes araméens. Nous présentons dans ce court papier des éléments issus du Sefer Shimmush qui peuvent guider l’étudiant dans l’utilisation théurgique des psaumes.

Yihud du Baal Shem Tov

Yihud du Baal Shem Tov

Une Yihud (unification) du Baal Shem Tov à pratiquer dans le Mikveh (bain rituel). Lorsque vous entrez dans le Mikveh (bain rituel), méditez sur le Nom QNA (קנא) dont la valeur numérique est 151 qui est identique à EHYEH (אהיה) en expansion He (ה) : ALF HH YUD HH אלף הה יוד הה La valeur numérique est 151 qui est la valeur de Mikveh (מקוה). Il est important que vous contempliez alors que le Mikveh matériel dans lequel vous vous immergez est en réalité le Nom QNA (קנא). Immergez-vous une première fois et lorsque vous serez sous l’eau, méditez sur le Nom QNA (קנא).

L’exorcisme par les Rabbi, la magie et l

L’exorcisme par les Rabbi, la magie et le Golem

Ce texte est un extrait traduit d’un article de Bar-Ilian, « Exorcism by Rabbis, Talmud Sages and Their magic », auquel nous avons ajouté des compléments d’information sur le Golem et la Magie. Nous pensons qu’il peut être utile pour se faire une idée des pratiques théurgiques au sein de la Kabbale. Jusqu’à présent, peu de recherches historiques ont été réalisées sur la magie juive des anciens temps. La découverte dans la Gueniza du Caire du Sefer ha-Razim (Livre des Secrets), un livre de magie juive palestinienne de la période talmudique, est une découverte qui aurait du encourager les chercheurs à entreprendre un dépouillage de ce champ d’études.