Par Gnosilius

L’arbre des kabbalistes se nomme Arbre des Séphiroth… D’abord, qu’est-ce qu’un arbre ? Un arbre, symboliquement, est composé de 3 parties :

– les Racines

– le Tronc

– la Couronne…

Ces 3 parties correspondent à ce que la tradition chinoise nomme :

Terre – Homme – Ciel

L’homme joue dans ce cas-là, le rôle d’intermédiaire entre le Ciel et la Terre, l’Esprit et la Matière, le Macrocosme et le Microcosme. (Macrocosme = Grand Univers et Microcosme = Petit Univers).

L’Arbre puise sa nourriture dans la Terre mais se nourrit également de la lumière du Soleil, boit l’Eau de pluie qu’il reçoit, et grandit grâce au Vent… Le Feu (Soleil) lui donne donc l’énergie, le fond ; l’Eau (Pluie) lui procure l’existence , la vie ; l’Air (Vent) lui donne la croissance, le mouvement ; et la Terre lui donne une base, la forme.

Nous avons donc là, les 4 éléments présents en l’arbre (Feu-Eau-Air-Terre), et ses 4 caractéristiques structurelles (Fond, Vie, Mouvement, Forme). Ces 4 catégories se révèlent être également les 4 divisions en l’homme : (Tête/Feu, Poumons/Air, Intestins/Eau, jambes/Terre).

Notons, également, que sur UN PLAN SUPERIEUR, l’homme représente le Microcosme (le Matériel) et Dieu le Macrocosme (le Spirituel).

Ce qui indique que, comme l’exemple mis ci-dessus où l’on classait les 4 éléments en fonction de l’Homme (Matière), l’on peut aussi les classer selon Dieu (Esprit)… rappelons-nous que « Ce qui est en Bas et comme ce qui est en Haut » (voir la Table d Émeraude).

Donc, sur ce plan de l’Esprit, les 4 éléments se composent suivant ce schéma :

– Terre/Plan Physique

– Eau/Plan Astral ou du Désir

– Air/Plan Mental ou de l’Intellect

– Feu/Plan Divin

(Bien évidemment, ceci est une classification générale, il existe en réalité bien plus de plans, de sous-plans… Mais là n’est pas le propos de cet article, et d’autre part, je voudrais souligner également que chaque système (GD, RC, etc.) propose des appellations différentes pour chacun des plans énoncés. Les noms changent mais le principe reste le même (le principal est de se comprendre !)

Donc, pour continuer, ces 4 éléments associés sur le plan Spirituel correspondent aux 4 Mondes Kabbalistiques :

– Assiah/Terre

– Yetzirah/Eau

– Briah/Air

– Aziluth/Feu

Donc, nous avons là, la division de l’arbre en 4 éléments/4 mondes. Le 4 symbolise la création, la manifestation ; c’est selon Pythagore les seuls chiffres (1,2,3,4), qui multipliés par eux même, donne les nombres à l’infini (les chiffres, sont en fait des« nombres morts », donc juste pris comme concepts « figés », alors que les nombres sont« vivants », ils expriment leurs capacités à se multiplier ou se diviser à l’infini  !).

Ces 4 Mondes, sont aussi bien des« niveaux de consciences » chez l’Homme, que des « plans ou dimensions supérieures » à l’Univers. L’arbre, classe parmi ces 4 mondes, 10 séphiroth (séphira au singulier), ces séphiroth sont également appelées « Nombres » (Séphirah = Séfir = Chiffre).

Ces Nombres, sont en fait des Puissances Vibratoires, au nombre de 10 + 1 (la séphirah invisible = Daath). C’est comme on pourrait dire, des« Forces Invisibles », mais qui se manifestent dans tout l’Univers… Dans l’ordre :

Kether (couronne) – Chockmah (Sagesse) – Binah (Intelligence) – Chesed (Miséricorde) – Géburah (Rigueur) – Tiphéreth (Beauté) – Netzach (Victoire) – Hod (Gloire) – Yesod (Fondement) – Malkuth (Royaume) [+ Daath (Vérité), séphirah invisible se situant entre Binah et Chesed].

Cet Arbre séphirothique, est structuré en 3 parties verticales, appelées « Piliers » :

– le Pilier de la Rigueur (Binah – Géburah – Hod)

– le Pilier de la Miséricorde (Chockmah – Chesed – Netzach)

– le Pilier de l’Équilibre (Kether – Daath – Tiphereth -Yesod – Malkuth).

L’énergie (la sève) de cet arbre effectue un va-et-vient entre Kether (la couronne) et Malkuth (le royaume, les racines), et cette descente/remontée se passe de manière « zigzagante » entre (les sentiers) et au travers de chaque séphirah.

L’Arbre, est une sorte de « canal », où l’homme en est la représentation. Pourquoi ?… Eh bien parce que l’homme est à la fois émetteur et récepteur, et également « transmetteur ». j’explique :

– Émetteur, car de même que les séphiroth positionnées sur l’arbre, il émet une certaine vibration dans l’Univers, il possède donc sa propre ‘force’ émettrice d’énergies.

– Récepteur, également comme les séphiroth, car il reçoit les forces d’autres « puissances » de l’Univers, et est donc capable de les concentrer en son être réceptif.

– Transmetteur, dans le sens que l’homme joue le rôle d’un médiateur entre les forces Cosmiques (du Ciel) et les forces Telluriques (de la Terre). Il y a donc un va-et-vient incessant entre les forces qui montent et qui descendent et traversent son corps de part en part.

Alors, maintenant, le rapport avec les Chakras, est très simple : l’homme (l’arbre) possède 7 chakras (appelés centres), et qui sont situés le long de sa colonne vertébrale (de même, l’arbre possède des séphiroth sur le pilier de l’équilibre). Pour atteindre ce que l’on appelle l’Éveil (illumination), il doit ouvrir ces 7 chakras pour arriver au 7e (le Centre Coronal) et en dégager au-delà l’énergie véhiculée (de même l’arbre et ses niveaux de consciences).

Cette énergie (le Ki des Japonais, le chi des Chinois, le prâna des Hindous…) doit, pour effectuer sa traversée, être pure (sur l’arbre, cela sous-entend, que le fluide, partant de Malkuth, doit suivre une voie de gauche à droite, c’est-à-dire du Pilier de la rigueur au Pilier de la Miséricorde, pour établir un « juste » équilibre sur le Pilier du Milieu).

Ce processus d’ouverture des chakras, se nomme l’« éveil de la kundalini », et la technique pour les éveiller se nomme : « la kundalini yoga ».

Maintenant, l’arbre séphirotique est comparable aux deux arbres du paradis. C’est-à-dire, l’arbre de la connaissance du bien et du mal, se situant sur les deux Piliers de gauche et de droite (Pilier de la Rigueur et Pilier de la Miséricorde), et l’arbre de Vie, sur celui du milieu (Pilier de l’Équilibre) !!!

Donc on remarque que la disposition de l’arbre de vie et de l’arbre de la connaissance du bien et du mal sur l’arbre kabbalistique, ne font qu’Un ! L’arbre de vie et de la connaissance sont un seul et même arbre, représenté par l’arbre des séphiroth (ce n’est pas pour rien, que Daath, la Vérité, se trouve sur le Pilier de l’Équilibre ! et se situe exactement au niveau de notre troisième oeil, l’oeil de la conscience ! ).

Je pourrais également concevoir l’arbre de la connaissance du bien comme étant l’arbre des séphiroth (les forces bénéfiques), et la connaissance du mal comme l’arbre inversé, c’est à dire, l’arbre Qiplotique (les forces maléfiques). En ce cas, l’arbre de la Vie serait la réunion (l’équilibre) entre ces deux structures… À voir donc…

Illustration extraite de Photo Libre.