Par Isaac Louria

Nefesh – l’âme vitale, force de vie du corps – est indiquée par le nom Yaakov écrit sans le Vav ו. La Ruach – aspect émotionnel de l’âme – est indiquée par le nom Yaakov écrit avec le Vav ו. Et la Neshamah – aspect intellectuel de l’âme – est indiquée par le nom Israël.

Le Ari nous explique ensuite comment les trois aspects de l’âme sont associés numériquement aux trois noms de Jacob.

La valeur numérique de Nefesh est identique aux noms Abraham et Jacob additionnés : Nefesh – נפּש – vaut 430. Abraham – אבּרהם – vaut 248 et Jacob – יעכּבּ – vaut 182. Or, 182 + 248 font 430.

La valeur numérique de Ruach est identique à celle de « et Jacob vécut » (Genèse 47:28) plus deux comptants pour chaque mot. Ruach – רוח – est égal à 214. On additionne 2 pour les deux mots de Vayeshi Yaakov, ce qui nous donne 216. « Vayeshi Yaakov » – ויחי יעכּבּ – vaut 216.

La Neshamah est associée numériquement avec le nom Israël de la manière suivante : la valeur de « la Neshamah » – הנשמה – est 400. La valeur d’Israël – ישראל – est 541. Si l’on soustrait 400 de 541, il reste 141, si l’on soustrait à nouveau 41 de ce nombre, et qu’on l’ajoute à 400, le résultat est « emeth », vérité, 541 – אמת. Les 100 restants se rapportent à la lettre Kof, dont c’est la valeur, or, cette lettre épelée entièrement à pour valeur 186 qui est celle de Yaakov auquel on ajoute 4 marquant les quatre lettres de son nom.

Il est à noter que la valeur de Kof épelée entièrement (186) est identique à la valeur du mot « lieu » – makom (מכּום). C’est également la valeur du carré du Nom Ineffable : Yod (י) He (ה) Vav (ו) He (ה) : donc 10×10 + 5×5 + 6×6 + 5×5. C’est pourquoi, au sujet de cette lettre, Rabbi Akivah nous dit que le Kaf se réfère au Saint, béni soit-Il (Othioth du Rabbi Akivah) : la valeur des trois Noms de Dieu Ehyeh, Havayah et Adonaï est égale à celle de Yabok qui est la rivière que Jacob traversa lors de son retour en Israël.

Yabok – יבּכּ – vaut 112 Ehyeh – אהיה – vaut 21, Havayah – יהוה – vaut 26 et Adonaï – אדני – vaut 65. Ce qui fait donc un total de 112 (21+26+65).

112 est également la valeur combinée des deux Noms Divins Havayah et Élohim (26+86).

Si nous soustrayons 112 (valeur de Yabok) à la valeur numérique de Yaakov, nous obtenons 70 qui se réfère aux 70 Noms de Dieu ainsi qu’au Secret (sod סוד).

Les trois Noms mentionnés auparavant – Eyheh Havayah et Adonaï – se réfèrent aux trois Sephiroth Kether, Tipheret et Malkuth, respectivement. Tiphereth est associée à Jacob, elle est l’axe central, reliant Kether à Malkuth.

Le Ari poursuit alors en nous démontrant qu’Israël peut être permuté afin de former « une tête pour moi » (li rosh, en hébreu). En effet, Israël – ישראל – contient les mêmes lettres que li rosh – ליראש.

Mais revenons aux trois aspects de l’âme. Le siège de la Neshamah est la tête, le siège de la Ruach est le coeur et le siège de la Nefesh est dans les reins. Or, il est fait allusion à cela dans le mot Melek (roi ּמלך) dont les lettres sont les initiales des mots « cerveau » (moach), coeur (lev) et reins (kaved).

Jacob et l’Ange, Rembrandt, 1659.