Skip to main content

Cinquième Yihud du Ari

Cinquième Yihud du Ari

Le but de cette Yihud est de repousser et de bannir les forces de l’autre côté. Vous pouvez méditer sur elle après une autre Yihud. Méditez sur les Noms Élohim Élohim : אלהים אלהים. Ensuite, mêlez les deux Noms avec les voyelles suivantes : Ae Ae Le Le He He Ye Ye Ma Ma. Voyez que chacun des Noms Élohim a une valeur numérique de 86 et, par conséquent, les deux Noms ont une valeur de 172. Ajoutez à celle-ci 10 pour les dix lettres des deux Noms et vous avez 182 qui est la valeur de Jacob (יעקב).

L’Apocalypse d’Aboulafia

L’Apocalypse d’Aboulafia

En ce temps-là, moi Berekhyahu ben Shalwiel, serviteur du Seigneur Dieu d’Israël, mis mon âme dans ma main et Le supplia de me laisser savoir quelle serait la fin de notre peuple au terme de ces guerres. Et je levai mes yeux et vis, et contemplai, trois héros se poursuivant et se pourchassant. Chacun était à une distance d’arc de l’autre, et chacun dit à l’autre: ” Cours et combats-moi ! ” Et je vis, et contemplai, le premier courir vers le second, et le second fuir devant lui, et lui tirer une flèche acérée en s’enfuyant.

Dixième Yihud du Ari

Dixième Yihud du Ari

Extraite du Sha’ar Rouach ha-Kodesh p. 110. Commence en fermant les yeux et en les maintenant fermement clos. Médite (hitboded) de cette manière pendant une heure. Ensuite, utilise la Yichud suivante. Médite sur le Nom de l’ange Métatron (מטטרון). Divise le Nom en trois parties de cette manière : MT TR ON מט טר ון Contemple alors que la valeur numérique de la première partie MT (מט) est 49. Ce sont les 49 Portes de la Compréhension (Binah). C’est l’essence complète de Métatron.

Les Sept Voies de la Kabbale Mystique se...

Les Sept Voies de la Kabbale Mystique

Par Spartakus FreeMann Abraham Aboulafia dans son Sheva Netivot haTorah définit ainsi les 7 voies : 1. Peshat ou le sens contextuel simple. 2. Perush ou l’interprétation rabbinique (Mishnah et Talmud). 3. Drash et haggadah ou l’art de l’homélie et le récit légendaire. 4. Mashal et hiddah ou l’allégorie philosophique. 5. Hathalat ‘hokhmat tseruf ha-otiyot, […]